Les dernières actualités des projets :

  • Le partenariat éducatif de solidarité internationale avec le Département de Foundiougne (Sénégal) renouvelé pour l'année 2017-2018. 
  • Les premiers départs en stage international : le Canada, l'Irlande, le Sénégal et la Serbie seront les premières destinations des stagiaires 2017-2018 (15-26 janvier 2018).  
  • STEPS : mobilité Erasmus + de l'éducation et de l'enseignement professionnels : pour la première fois, des étudiants fonctionnaires-stagiaires partent en stage dans le cadre du programme Erasmus + !
    En savoir plus 
Partenariat éducatif de solidarité internationale (PESI) - Sénégal (Foundiougne)

 

L’enfant au centre des échanges pédagogiques et didactiques entre les établissements de Foundiougne et l’ESPE d’Aquitaine 2.

Ce projet a pour objet de favoriser et de développer une logique de coopération avec le Sénégal initiée suite à une première visite de deux personnels de l’ESPE d’Aquitaine au titre de la coopération décentralisée entre le Conseil départemental de la Gironde et le Conseil départemental de Foundiougne au Sénégal. L’échange de bonnes pratiques et le renforcement mutuel des compétences professionnelles sont les points cardinaux de cet échange et nécessitent une réciprocité des visites. Après une première année fructueuse, le projet est renouvelé pour 2017-2018. 

 

Activités prévues dans le cadre du PESI 2018 : 

15-26 janvier 2017 : stage d’observation et de pratique accompagnée de quatre étudiants M1 du second degré à Foundiougne (Collège Ya Salam et Diene Coumbe N'Diaye) + visite du coordinateur du projet ;

Mars : envoi d'experts de l'ESPE pour établir un diagnostic bilatéral des besoins en formation.  

Printemps : semaie de l'Europe et de l'international de l'éducation à l'ESPE : accueil de 4 formateurs de Founsiougne pour une session de formation de formateurs.  

 

Contacts : 

Jean-Philippe Raud, coordination pédagogique
Camille Horsey, coordination administrative

 

Partenariat éducatif de solidarité internationale avec le soutien de : 

 

Partenariats d'enseignants-chercheurs et d'étudiants en réseaux sociaux - PEERS

Instauré en 2011 par la Haute Ecole Pédagogique du canton de Vaud, le Programme PEERS (Programme d’Etudiants et Enseignants Chercheurs en Réseaux Sociaux) a pour vocation à contribuer aux objectifs de l’Union Européenne : 20 %
d’étudiants européens en mobilité à l’étranger d’ici 2020. C’est dans le cadre d’un partenariat stratégique ERASMUS+ et soutenues par l’AEF, que quatre institutions européennes de l’enseignement supérieur actives dans le domaine de la formation des enseignants (ESPE d’Aquitaine (FR), HEL (BE), HEP Vaud (CH) et UAIC (RO)) se sont associées afin d’éprouver, enrichir et évaluer ce programme.
Contact : Vincent Robin 

A consulter : Formation des enseignants : répondre aux défis de l'internationalisation. Mise en perspective du dispositif PEERS
Vincent ROBIN, Pierre RAMELOT, Soledad SOLDEVILA, Anne-
Catherine VIEUJEAN et Manuela MIRON (dir.)

Cet ouvrage présente les travaux communs menés par ses institutions qui ont mis en oeuvre le programme PEERS en 2016 -2017 et évalué la satisfaction et les impacts d’un tel dispositif sur les étudiants et les enseignants-chercheurs engagés. Les résultats obtenus montrent que le programme PEERS semble être une forme de mobilité efficiente pouvant à terme avoir sa place dans le programme ERASMUS+.

Bon de commande
Communiqué de presse 

                            

ENSERRER : enseigner la guerre, éduquer à la paix (1914-1918)

L’enseignement, l’apprentissage et la vulgarisation de l’Histoire de la Grande Guerre, dont on célèbre le centenaire, est au cœur du partenariat stratégique Erasmus + ENSERRER qui s’adresse aux professeurs, aux étudiants, aux élèves et à tout autre public. 

Le projet ENSERRER réunit des universités, des lycées, des collèges, des écoles primaires et des associations culturelles appartenant à cinq nations -la France, la Slovénie, l'Autriche, l'Italie et l'Allemagne- qui travaillent ensemble à la réalisation :

  • d'un manuel pédagogique et didactique pour les enseignants, les étudiants, les éducateurs, les formateurs ou animateurs culturels afin de mettre au point les enjeux, les méthodes, les objectifs, les outils didactiques pour enseigner aux élèves la Grande Guerre comme une guerre moderne, totale et globale.
  • d'instruments concrets à destination des élèves pour aborder, en classe, une démarche de recherche sur la guerre : des itinéraires pluridisciplinaires conçus à partir de l’exploitation de documents écrits et d’autres sources, qui solliciteront les apprenants de différents niveaux scolaires à travers des tâches complexes, dans le but d'acquérir de nouvelles notions et compétences. L’objectif de ces parcours sera d’aboutir à la conscience que l’édification de l’Europe a permis l’apaisement des haines du passé, la cohabitation entre des langues, des cultures, des ethnies diverses, dans un esprit de respect réciproque, de tolérance, de solidarité. L’Europe y sera présentée comme antidote à la réapparition de la haine, de la violence, de la discrimination, du racisme, du chauvinisme, du totalitarisme sous toutes ses formes et ses manifestations. 
  • d'un guide d’usage facile et attractif pour le grand public, comprenant des parcours pour découvrir les lieux de la guerre, mais aussi des documents, des témoignages comme des lettres, des carnets de soldats, des photos, des dessins, des récits familiaux, des cartes, des récits de guerre, des fiches sur les traces visibles et les souvenirs du conflit (monuments commémoratifs, musées, tranchées…).

Etablissement coordinateur du projet : Instituto Statale d'Istruzione Superiore Della Bassa Friulana (Italie)

Coordinateur pour l'ESPE d'Aquitaine : Thierry Truel, professeur d'histoire-géographie

Les étudiants souhaitant déposer leur candidature pour une mobilité dans le cadre du projet ENSERRER doivent compléter le dossier de candidature (pdf) (.docx

Mobilité internationale de crédits avec la Serbie

L'ESPE d'Aquitaine est partenaire de trois universités en Serbie - l'Université de Belgrade, l'Université Novi Sad et l'Université de Nis - dans le cadre d'un projet Erasmus + de mobilité internationale de crédits. Grâce au soutien de la Commission europénne, l'ESPE accueille, depuis la rentrée 2016, des étudiants serbes se destinant au métier d'enseignant pour des mobilités d'études de 3 à 4 mois.  

Le partenariat permet également de mettre en place des mobilités entrantes de formation et des mobilités sortantes d'enseignement. 

Contact : Franck Tanguy